Histoire du comté de Roscommon

Le nom Roscommon découle du mot irlandais "Ros" qui signifie un relief doux avec beaucoup d'arbres, et de "Coman", le nom du célèbre saint irlandais du comté.

Le comté de Roscommon est aussi connu pour être la maison natale de Percy french et de Douglas Hyde, le premier président d'Irlande.

La ville de Boyle, dans le nord du comté, dispose d'une magnifique abbaye, et du parc forestier du lac Key, qui offre un réel aperçu de la dernière "Big House" encore debout (littéralement "grande maison"). Ce terme était employé pour désigner les Anglo-irlandais qui ont vécu dans ces domaines.

Ces "Big House" ont été une source de rancoeur énorme durant la grande famine qui toucha le comté de Roscommon. La seule maison qui a pu être préserver de cette période est la Strokestown Park House, grâce à un entrepreneur privé.

Une autre d'entre elles, la Rockingham Palace, tout aussi majestueuse, a été détruite par un incendie dans les années 50. Malgré que celle-ci fût l'une des plus belles et importante architecture en Irlande, elle a été totalement réduite en ruine après des années au lieu d'être rénovée, au grand dam des acteurs du patrimoine local et national.

Chaque village du comté a sa propre histoire. Chaque monument témoigne d'une période de l'histoire.

 

Le comté de Roscommon
| Hébergement | Généralités | Le Comté 1 | Le Comté 2
| Les Villes | Histoire | Galerie de Photo |